Y-a- pas de problèmes

« Vite fait, bien fait » est la première impression que renvoie l’album de Batignolles. « Y’a pas de problème…» ou presque, car il semble s’agir d’une pâle copie de leur aîné La rue kétanou. Une comparaison peut-être facile, puisqu’on retrouve dans ce « pas tout à fait nouveau projet » l’un des fondateurs et membres actifs de La rue kétanou : Olivier Leite.

La musique de Batignolles, qui se dit « remplie d’une énergie rock artisanale », laissait entrevoir une autre direction plus brute et rentre dedans. « Y’a pas de problème…» n’est ni plus, ni moins qu’un album de chanson. La qualité du disque n’en est pas pour autant mauvaise mais ce « déjà vu », « déjà entendu » n’invite pas véritablement à la découverte.

La chanson constitue donc le fond de commerce de Batignolles qui propose cependant une poignée de titres plus proche du rock précédemment cité. Ainsi, « J’ai le cœur aussi grand », « A Batignolles », « Insomnie » ou encore « Y’a pas de problème » remplissent davantage leur mission et s’écartent ainsi de l’étiquette qu’on veut bien leur coller.

A vous de juger !