Un nuit pour sept jours

Sidilarsen monte en puissance album après album et nous propose des titres de plus en plus accessibles et toujours aussi inventifs. La musique est vraiment efficace et cohérente, à croire qu’il s’agit d’une qualité innée.

L’énergie est bien évidemment présente lorsque les paroles résonnent au plus profond de soi. Les refrains marquent et frappent la mesure au rythme d’ambiances changeantes, inlassables et divines.

Le chant de Viber s’impose sur cet opus et donne un coup de fouet à cette production sans faille. Les chanteurs se renvoient la balle et donnent une dynamique inédite sur chacun des titres. Des « pauses », plus musicales qu’à l’accoutumé, voient le jour et donnent un sentiment de plénitude sans pareil.

Sidilarsen cultive ses sonorités métal / rock / électro dans un style beaucoup moins répétitif qu’à ses débuts. Les textes, quant à eux, révèlent un attrait tout particulier au futur et à ses possibilités infinies « Deuxième vie ».

« Ici on contrôle notre nature humaine… » Notre nature humaine est notre capacité à nous ressembler, à nous rassembler. Nous sommes bien évidemment tous différents et notre conscience, lorsqu’elle existe, nous dicte le droit chemin « Où il veut ».

L’homme a plusieurs visages et Sidilarsen nous le prouve tout au long de l’album. Il peut se révéler manipulateur, lunatique et changer de visage subitement mais toujours dans l’indifférence totale. Tous ces traits de caractère sont dans la nature humaine si bien que l’on n’a plus de repère entre le bien et le mal, le vrai et le faux « En vidéo ».

Cet album procure constats, réalités sombres, espoirs utopiques et tout un tas d’émotions jusqu’ici impensables dans cet univers musical.

Sidilarsen « Une nuit pour sept jours », un album indispensable.