The Rusty Bells

The Rusty Bells nous proposent un Ep efficace et se gargarisent à l’idée de faire danser les plus jeunes générations. Les influences sont très diverses et pourraient se situer entre les années 60 et 70 anglo-saxonnes.
The Rusty Bells s’affranchissent de toute obligation hormis celle qui consiste à se faire plaisir. Celle-ci se ressent dans la musique et nous permet d’apprécier encore mieux ces 5 titres. La guitare semble se délecter et assure une gaieté communicative en s’appropriant des sonorités travaillées.

Ainsi « Drop your eyes » ouvre les festivités et nous plonge instantanément dans une atmosphère survoltée pour finalement passer le relais à « Stalker guy » dans l’ambiance Garage des années 60. Tandis que « Rainbow money » nous délivre son charme fougueux et sa pointe d’excentricité bienvenue, « On the other side » fait monter la sauce crescendo.

Une aventure musicale des plus intéressantes qui espérons-le s’accompagnera de nouvelles créations.