Sundance

Nous pouvons dire qu’avec « Sundance », le groupe toulousain Deaf Mute ne fait pas dans la dentelle. Du rock, évidemment, mais des influences plus larges encore : le métal prend du service et le phrasé hip-hop du MC rassemble un tout très énergique.

Les sourds retrouveront l’ouïe et les muets la parole et s’indigneront en cœur à l’écoute des paroles quelque peu graveleuses et gratuites comme en atteste « A.B.V.D ». Néanmoins, ce courant musical supporte assez bien cette logorrhée.

Un flot de paroles et d’influences se partagent l’affiche sur cet Ep 6 titres qui trouvera preneur sans trop d’effort. Même si les textes sont parfois difficiles à digérer car ils sont pleins de haine et relativement inconsistants, l’Ep délivre un ensemble plutôt cohérent.

Il ne reste plus qu’à découvrir Deaf Mute sur les planches où l’énergie devrait être décuplée et bien plus communicative.