Plus vite que la musique

Le ska ne cesse de séduire une génération de plus en plus jeune, dynamique et animée par de bonnes intentions. Ce phénomène, devenu populaire en quelques années seulement, manque cruellement d’originalité à mon grand désespoir.

Les Landa’s sont en réalité sept adolescents (la moyenne d’âge est de 17 ans) natifs d’Orthez (Pyrénées-Atlantiques) et passionnés de musique. Leur bonne humeur communicative et leur imagination enthousiaste leur ont ouvert de nombreuses portes, fenêtres et autres opportunités, aussi bien avec la gente féminine qu’avec les professionnels. En effet, les studios 2M France ont permis à notre fine équipe d’enregistrer un album intitulé « Plus vite que la musique ». Un « succès » local rapide et récompensé par de très bonnes premières parties (Gaston le fervent, les Fils de teuphu…).

La musique des Landa’s n’a pourtant rien de révolutionnaire même si celle-ci tient largement la route. On ne peut malheureusement pas en dire autant des textes, préoccupations et analyses « Jacki ». Leur jeune âge explique cela et leur musique s’adresse, inévitablement, à un jeune public que l’on imagine se laisser facilement enrôler à l’écoute de quelques hymnes « Apéro commando » et rythmes entêtants « Acoucaré aso ». L’humour, parfois sur le fil du rasoir, est un bon moteur renforçant ce sentiment d’authenticité, de camaraderie.

Le groupe évolue dans une formation festive jonglant essentiellement entre le ska, le ska / punk ou encore le reggae « Les ptit’s fruits ». On ne peut que féliciter cette ambiance positive et bon enfant (n’y voyez aucun mauvais jeu de mots). La route est encore longue même si les bases sont en place et les esprits encore trop « cloisonnés » dans un courant musical sans issue.

Bonne route aux Landa’s !

Pour les passionnés de musique, nous vous conseillons de vous rendre sur pacificappraisers.net pour plus d’infos sur l’art en général.