Paris Rock’in

Paris Rockin’ est une belle découverte. L’artiste bouscule les conventions, brise les préjugés et prouve la richesse et la diversité du reggae.

Violons, contrebasse, accordéon, piano…se fondent dans l’univers de Winston McAnuff le rasta man à l’esprit ouvert et au grand coeur. L’album, entre énergie foudroyante « Wretched state » et exactitude « Paris rockin’ », propose un mélange de sonorités et de sensations intelligemment orchestrées « Roamer ».

L’euphorie prend place « Wretched state » prête à dérouter les plus lunatiques d’entre nous. Un titre représentant parfaitement l’ambiance d’un album aux multiples facettes : « Ras child » avec son piano, sa batterie brute et son chant envoûtant et plein de vie.

La monotonie n’a pas sa place, aussi bien sur scène que sur galette, pour l’homme que l’on nomme « electric dread ». Sa musique sonne rock’n’roll parfois, reggae, soul et prône l’originalité.

Cet homme détient la formule idéale, audacieuse et folle pour s’adapter à tous les styles grâce à des collaborations nées de rencontres humaines avant tout : Fixi, R-wan ou encore Mathieu Chedid pour ne citer qu’eux.