Modern Idol

Un mélange de rock et de sonorités digitales se partagent l’affiche sur cet Ep 4 titres. Le groupe n’a semble-t-il plus rien à prouver quant à sa créativité et sa faculté à nous embarquer illico dans son univers prometteur.

Le punk-rock des années 70 anglaises nous paraît beaucoup moins lointain et donne un coup de neuf à notre sang rentré en ébullition « 32 hours ». L’énergie de ce duo nous renvoie donc des images passées mais en aucun cas démodées. Pour preuve, « Glow » enfonce le clou et prouve ainsi que la fusion de l’électro et du rock a encore de beaux jours devant elle.

Les titres s‘enchaînent parfaitement sans laisser transparaître le moindre défaut derrière leur passage. Un Ep particulièrement efficace et sobre malgré tout. Aucun usage électro à outrance mais un dosage parfait permettant à chaque style musical d’y trouver un équilibre.

Un seul bémol subsiste, il s’agit de la brièveté du disque. Privilégions la qualité et félicitons-la.