Mi and L’au – H2O

Pour leur 4e enregistrement studio, ce duo finno-français élève considérablement son niveau et hisse son album à un degré de poésie maîtrisée et envoûtante.

Histoire d’O.

Je connais un réalisateur qui filme le vent (il s’appelle Terence Malick), mais j’ignorais qu’il pouvait exister une œuvre musicale qui chante l’eau… Chaque morceau est traversé ou infiltré par cet élément chimique ubiquitaire. Les rythmes électroniques apportent une mélodie mélancolique, mais tellement élégante. La douceur et la luminosité se heurtent parfois à l’austérité, mais cela est fait avec un tel bon goût que l’on se laisse porter au fil de l’album. Les orchestrations y sont d’une délicatesse rarement opérée. Le duo nous livre une œuvre originale, séduisante et harmonieuse.

Même si nous parlons ici de pop-minimaliste, il est pourtant très difficile d’en percevoir les influences. Je me risque en citant Dead Can Dance et Émilie Simon pour lesquels – et selon moi – on retrouve certaines affinités.

Mention spéciale aux morceaux « May I », « The Book » et « Here We Are » que je trouve personnellement magnifiques.

L’eau c’est la vie et la musique aussi…