Live

Le premier album live de Merzhin voit le jour dix ans après le premier Ep intitulé « Première lune ». Autant dire que les Bretons âgés à l’époque de 20 ans ont sacrément mûri. Beaucoup plus rock qu’au début, les textes sont plus travaillés et l’on oublie le caractère péjoratif de la musique celtique / festive des débuts.

C’est donc une surprise de les retrouver sur ce live plus rock que jamais « Betti ». En effet, après les avoir laissé évoluer sagement suite à « Pleine lune », me voici intrigué par cette rétrospective alléchante.

La première chose qui saisit est la setlist. On ne comprend pas bien où sont passées les premières chansons. En effet, le dernier album « Pieds nus sur la braise » a été privilégié et on comprend pourquoi. Les textes sont personnels et évoluent au fil des rencontres. La musique festive a donc laissé place au rock et à la chanson « Au bout de la scène » mais ne croyez pas que Merzhin boude ses origines « Western ».

Les instruments à vent sont présents et rappellent fièrement la démarche originelle du groupe « Pavillons Kamikazes ». Les 17 titres se savourent malgré mon scepticisme depuis quelques années.

Le live se termine par l’une des toutes premières chansons enregistrées par les Bretons. « Les nains de jardins » clôturent ce concert. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, sans grande nostalgie.

Merzhin va de l’avant avec son public qui évolue en même temps. Le nouvel album est en préparation et sera dans la continuité de « Pieds nus sur la braise » avec probablement quelques surprises.

A vos agendas !