Les dessous de la vie – La libido du living room

Jazz manouche, swing, musette, hip-hop, le groupe « Les dessous de la vie » prend à cœur sa mission qui consiste à chroniquer le quotidien.

Voilà un groupe qui porte bien son nom et qui parle du quotidien, des souvenirs, de l’amour, des rencontres, de la vie. Toujours entrainants, les morceaux ne manquent jamais d’implication et de charme. Pour cela, deux complices sont au chant et alternent leur savoir-faire au fil des titres lorsqu’ils ne se retrouvent pas pour le plus grand plaisir de l’auditeur « Les déboires de ma jeunesse ».
Les sonorités transpirent le jazz manouche ou encore le swing mais nous surprennent au détour de quelques titres comme « La tête dans les nuages », « De voyages en voyages ». Le phrasé hip-hop de ces deux morceaux et la culture musicale du groupe donne une belle couleur à l’album qui ne s’enferme pas dans un genre en particulier.

« La libido du living room » est un disque éclectique aussi bien dans ses textes, parfois plein d’énergie et de vie, parfois un peu fataliste mais néanmoins réaliste que dans sa musique toujours au mieux de sa forme. Un disque qui délivre de belles surprises « Laissons parler nos corps », « Les déboires de ma jeunesse »… La bonne humeur est donc présente jusque dans le titre de la plupart des chansons qui nous donnent une envie irrésistible de les découvrir « Que la musique nous prenne ».