Idées vagues

Depuis le 21 Mai 2007 « La mine de rien » est de nouveau dans la course avec un tout nouvel album à présenter et intitulé « Idées Vagues ». Le groupe déverse une multitude d’influences résolument festives : valses, sonorités tziganes, fanfares…Tout y passe.

C’est dans un univers coloré, métissé qu’évolue La mine de rien. Les cuivres (clarinettes, trombone, saxophones) ainsi que l’exalté violon rappellent sans cesse à quel point le groupe est animé par une énergie inépuisable et le sens de la mélodie « Les p’tits plaisirs ». Les chansons n’ont pas de mal à s’enchaîner virevoltant d’une valse à un swing décapant. La musique met en scène des personnages qui n’hésitent pas à donner libre cours à leurs vices « Le Mythomane » ou tout simplement à leur conscience « Oublie ».

Consciencieux dans son travail, La mine de rien exploite toute sa section cuivre afin d’accentuer la gravité des mots, de planter le décor le plus réaliste possible « Le bordel ». Les textes ont autant d’importance que la musique à tel point qu’on arrive à les confondre quelque fois. Fusion parfaite des genres (chanson, musique tziganes, valses, rock…) et des gens qui prennent un malin mais délicieux plaisir à partager un univers à mi-chemin entre le rêve et l’espoir.

Le rêve et l’espoir favorisent l’imagination déjà fertile d’un groupe en pleine possession de ses moyens. La richesse, voire même la complexité musicale qu’il prône, imprègne parfaitement notre esprit conditionné rien qu’à la vue d’une pochette d’album surprenante et intrigante. La machine tourne à plein régime et l’on souhaite longue vie à cette mécanique bien huilée qui nous promet un long et beau voyage sur les routes de France.