Hir*shima M*n Am*our – L’Homme intérieur

Le nouvel album d’Hir*shima M*n Am*ur est là et frappe un bon coup avec ses 10 titres L’Homme intérieur.

Dix ans d’existence et un Ep qui avait marqué nos esprits « Un Pas dans ta mémoire », il y a quelques années déjà. Mais qu’importe, car en effet, chaque album est un renouvellement et une remise en question qui est en réalité permanente.

L’ambiance ne change pas puisqu’elle constitue l’essence même du groupe qui évolue autour de l’histoire que veut bien nous raconter le conteur. En effet, Hir*shima a décidé, il y a bien longtemps, de ne pas chanter ses textes, mais de les conter pour plus de réalisme, et d’avoir le choix d’accentuer à foison les mots et de jouer avec la ponctuation pour créer des ambiances dont le groupe a le secret.

Le titre « Le film est terminé » est d’une intensité telle qu’il marque dès sa première écoute, et il devient presque viscéral de le réécouter à l’infini. Le groupe y raconte la vie d’un homme et de sa famille. Le protagoniste est né dans les années 40 et il ressasse ses souvenirs à la ferme, ses premières expériences dans le monde du travail et la découverte de la vie qui n’est pas toujours tendre avec lui et ses proches. Un bout de vie qui est retranscrit avec justesse et qui décrit une époque difficile où il est compliqué de trouver sa place.

Les textes façonnent la musique, et vice-versa. L’ambiance qui règne sur les disques est très mélancolique, mais les textes raccrochent à la réalité, et cette fusion textes et musique donne une impression de force et donne l’envie d’avancer. C’est ainsi que la mélancolie se transforme au fil des écoutes en un sentiment courageux.