Five ‘n yellow

Un air de vacances flotte dans l’atmosphère avec le nouvel album de Jim murple memorial. Encore plus riche que les précédents, ce dernier vous fera voyager à coup sûr.

Jim murple memorial est de retour avec un nouvel opus dans un registre toujours aussi bluffant avec leur son incomparable et cette bonne humeur plus que jamais présente. Des cuivres à gogo, des guitares sur des titres inspirés des années 50-60 américaines, époque à laquelle est né l’originalité puisque tout était à faire, à inventer. Ce disque est parfait pour tous les nostalgiques et les fanatiques de ces années là. C’est mon cas et c’est drôlement bien fait puisqu’en écoutant leurs albums, on a l’impression d’y être réellement. La voix de la chanteuse et la musique forment un tout indissociable avec quelques textes en français pour notre plus grande joie.

C’est donc une très belle surprise accompagnée par le beau temps. Est-ce un hasard ou cette saison favorise la vente de disques ? Rappelez-vous de la sortie du précédent. On est pile poil dans les temps ou plutôt dans le temps. Les premières chaleurs arrivent, l’été approche à grand pas et la pochette de l’album nous rappelle les tropiques, la chaleur et la fête. Remarquez, tous les albums sont colorés et vivants. Il me suffit juste de regarder les pochettes pour voyager et être de bonne humeur.

Une multitude d’invités sont présents sur cet album avec des titres « Original Jim murple memorial » et seulement 4 reprises pour nous rappeler avec nostalgie les 2 premiers opus. C’est un bonheur. Certains titres rappellent également « Let’s spend some love » avec lequel JMM s’était lancé dans la composition et l’écriture avec une facilité et une authenticité déconcertantes. Rivaliser avec les artistes de cette époque, c’est tout simplement du génie. « It’s easy », « Right or wrong » qui dégage une patate pas possible, « Careless love » qui est encore une fois une belle reprise, « Du bout des lèvres », nous replonge dans le précédent album. Cet album est donc construit dans le même esprit que les précédents mais cette fois-ci avec des sonorités beaucoup plus reggae. « Reggae party » en fait partie avec la collaboration de l’inégalable Amadou Faye et bien d’autres. Un renouvellement sur chaque album les rend indispensables. L’album est encore plus riche cette fois-ci avec du ska, du rock steady, du rythm’n’blues, du reggae, du mento et deux titres calypsos.

Les premiers festivals pointent le bout de leur nez et le Jim murple risque de nous faire rêver cet été. J’attends avec impatience.

Ce disque est encore une fois un vrai investissement qui ravira vos étés. A écouter en vacances ou alors juste avant d’aller bosser.