Constance Aminot

Une guitare sèche, une voix douce et sensible, Constance Amiot nous présente son univers intitulé « fairytale » sur un label qu’on ne présente plus. « Tôt ou tard » nous apporte sur un plateau d’argent les premiers rayons de soleil via cet album, doux comme le printemps.

Humeurs printanières chargées d’histoires nostalgiques vécues dans ses deux pays d’adoption. Constance interprète ses chansons au grès de son inspiration, sa nostalgie et ses deux amours. La France et l’Amérique, deux cultures qui se complètent parfaitement sur cet opus avec des rythmes parfois blues, parfois folk mais impliquant toujours plus notre sensibilité « Rendez-vous de Novembre ».

En quête d’échange et de voyage « L’envol », notre charmante chanteuse s’entoure de nombreux musiciens créant un univers apaisant. Harmonica, mandoline, violon, violoncelle contribuent au voyage dans cette aventure parsemée d’émotions « Cross your fingers ».

Une artiste originale sachant faire parler son expérience, son goût du voyage « Moi qui ne tient pas l’âme en place » et des rencontres. Guitare en main, Constance se livre avec de nouvelles compositions touchantes et entraînantes mêlant douceur et innocence « Fairytale ».

L’espoir fait vivre et nos vies sont conditionnées par notre capacité à rêver « Clash dans le tempo ». En effet, nos ambitions, nos projets, nos croyances sont autant de repères nécessaires à notre bien-être « Le bout du monde », à notre développement. Le négativisme est à bannir du vocabulaire de notre chanteuse qui croit au bonheur et à la simplicité de la vie, des rencontres « Le souffle d’un matin ».

Constance sollicite naturellement notre imagination et nous invite à rêver sans pour autant délaisser nos sentiments les plus humains « L’étourderie ».

Il ne tient qu’à vous de « Décrocher la lune »…