Burid behind the barn

Slim Cessna’s Auto Club propose un album 8 titres intitulé « Buried Behind The Barn ». Il s’agit en réalité de chansons réinterprétées dans des styles tranchant visiblement avec les versions dites « originales ».

Depuis 1993, SCAC a pour ambition de faire rencontrer l’énergie du rock et celle du bluesgrass voire même de la country « Angel ». On recense parmi ses membres une belle brochette issue des groupes 16 Horsepower, Woven Hand (Ordy Garrison) ou encore The Denver Gentlemen (Slim Cessna).

Autant dire que ce huit titres à quelques longueurs d’avance et les versions en parlent mieux que quiconque : « Cranston » ou encore « Port Authority Band » sont des concentrés d’efficacité et donnent de la couleur à une Amérique friande de gros sons. A mi-chemin entre la country et le rock, cette country gothique nommée Le Denver Sound s’apprête sur cette minuscule galette et donne une palette large du savoir-faire local.

Les titres qui suivront auront tout autant de mérite. Ils s’agiteront dans un registre plus familier puisqu’ils évolueront dans une ambiance plus sombre : l’élément déclencheur est sans nul doute « Thirteen Crimes ». C’est ainsi que « Jackson », « Shady Lane » et « Sister’s Husband » emboitent le pas et laissent nos esprits divaguer dans les gigantesques parcs naturels du Colorado où toute exagération et démesure sont permises. Pour preuve, « Earthquake » et sa version pop / rock, en parfait décalage, balance son refrain entêtant et propose ainsi une version irrésistible et créative. Celle-ci boucle l’album et donne de l’élan au disque, prêt à repartir.