Attack el robot

Attack el robot ! est un groupe bordelais à la recherche de l’eldorado. Pour eux, il semblerait que ce lieu imaginaire ne soit qu’un prétexte au voyage et à leur insatiable soif de liberté. La musique accompagne donc nos musiciens dans cette quête emprunte d’imagination et de références en tout genre.

Le western est un genre cinématographique que nos apprentis cow-boys utilisent puis réinventent dans leur musique. Un pari qui ne manque pas d’audace et dans lequel les musiciens s’affranchissent de toute règle « Stormy weather ».

Difficile à croire mais les Bordelais d’Attack el robot ! nous embarquent dans ce projet farfelu mais efficace. Si l’on ne côtoie pas d’indien, de cavalerie ou encore de chemin de fer, on les imagine très bien grâce à une musique qui leur va comme un gant « Vamos a matar garcia ».

La musique n’est pas figée et oscille entre une musique instrumentale digne d’une bande originale directement sortie des studios italiens des années 70 et une vision plus large de la musique rock. C’est ainsi que la « Western music » façon Morricone « Il funerale del nonno siciliano », « Vamos a matar garcia » ou encore le folk et le rock’n’roll se partagent l’affiche « The sea », « Henry Williams III ».

Lorsque les genres se rencontrent, c’est pour nous offrir un tout harmonieux et parfaitement cohérent : « San Pedro », « Introspeccion » prennent tout leur sens et nous donnent une leçon sur la liberté et l’absence de frontière lorsqu’il s’agit de créer. N’ayez crainte, les amateurs de rock s’y retrouveront sans nul doute grâce à des titres électriques tels que « Chelsea revisited », « Let me lick yout pussy » ou encore « Highway 62 ».