Alexis HK – Le Dernier Présent

Profitons du moment présent avec Alexis HK et son nouvel album Le Dernier Présent.

Et non, ce titre n’aura pas été prémonitoire au même titre que les prédictions mayas. Nous pourrons donc profiter plus longtemps de ce disque que nous attendions impatiemment. Pour certains, il s’agit de l’album de la maturité parce qu’il est plus personnel. Pour d’autres (c’est notre cas), c’est un disque plus pessimiste qui demandera davantage d’attention, car la musique peut paraître monotone au premier abord.

Rassurez-vous, la plume est toujours la même. Quant à la musique, elle se veut plus épurée. Les textes sont donc mis en avant pour notre plus grand plaisir. L’idée d’une éventuelle fin du monde est abordée, mais laisse néanmoins entrevoir de l’espoir et délivre des constats simples comme l’amour et l’espoir. Que serait l’espoir si le doute et la tristesse n’existaient pas ?

L’album est, en quelque sorte, une chronique des temps modernes. Il est écrit et composé de façon très directe, sans fioriture, et est à l’image de nos vies qui sont faites de hauts et de bas. Parce que nous évoluons avec nos priorités respectives, nos croyances et notre vision du monde, notre idéal tombe, parfois, à plat « Fils de… ». Nous serons d’accord pour dire que, même si nous vivons dans un monde égoïste, le point de chute reste le même et se concentre autour de la famille et des amis « Je reviendrai ». Preuve que tout n’est pas si noir et que nous avons encore en nous des valeurs.

Le Dernier Présent est donc un disque entier avec des thèmes plus graves que ceux abordés habituellement. Le renouveau a son lot de très bonnes surprises comme en atteste « Fils de… », « Je reviendrai » ou encore « Princesse de papier ». « Ignoble noble », quant à lui, sort quelque peu du fil directeur de l’opus, mais confirme la faculté de l’artiste à créer de véritables contextes.

À vous de trouver votre place et de profiter du moment présent.